AuthorCie

Tous nos spectacles en un clin d’œil

On joue !!


On joue !

Fin août, la tournée d'été commence !!!Un pour tous, Moi d'abord ! Samedi 29 août 2020 à 21h au Baron de Bayanne à Alixan (26)réservations et informations : https://www.lebarondebayanne.com/events/un-pour-tous-moi-d-abord/

Publiée par Cie Colegram sur Vendredi 28 août 2020

Une pastille pour la gorge ?

Vous avez déjà vu nos spectacles ? Si c’est le cas, (déjà, bravo !) vous vous êtes sans doute rendus compte que nous faisons la part belle à l’interactivité…

Nous convions parfois le public à monter sur scène, à participer, nous jouons au milieu des spectateurs… Bref, autant vous dire que les mesures Covid nous ont fait trembler des genoux.

Pas que nous, hein. Toute la profession, tout l’univers de la culture s’est pris une sacrée claque, cet été.

Les festivals ont été annulés. Les organisateurs, municipalités et associations ont eu de grandes difficultés à maintenir les événements. Ne serait-ce qu’à cause des mesures à prévoir pour l’accueil du public…

Alors… alors… que fait-on ?

On imagine, on réinvente, on chevauche le tigre, quoi.

Et on s’amuse à créer un spectacle que l’on peut jouer devant des façades d’immeubles, devant des maisons, devant des gens qui pourraient même être distanciés, masqués.
Mais surtout devant des gens avides de culture et de spectacle !

Le Baron de Bayanne nous a offert un lieu exceptionnel pour travailler cette nouvelle forme. Et nous a même permis de le tester en sortie de résidence.

En reprenant la scénographie de Descendre de Jeanne et son Tribunal Itinérant des Affaires Historiques Sensibles et Controversées, ce sont d’autres dossiers qui s’offrent à nous… et donc à vous !

  • L’affaire Alexandre Dumas,
  • L’affaire Jeanne d’Arc (évidemment)
  • L’affaire Marie Curie.

Trois « pastilles » qui adoucissent la voix et la voie vers un retour au spectacle vivant.
Trois pastilles d’une quinzaine de minutes chacune pour apprécier l’humour, le rythme, les combats d’épée qui font de ces épisodes un moment léger et tout public.
Trois pastilles à engloutir les unes à la suite des autres, ou bien à dose plus homéopathique, à savourer à plusieurs jours de distance.
Selon votre choix !

Les plus perspicaces d’entre vous auront peut-être remarqué une certaine ressemblance avec ces thématiques et celles de nos créations originelles et originales. C’est normal.

A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles.
Et connaissant notre sujet, cela nous amuse également de le redécouvrir d’une manière un peu différente !

Nous espérons pouvoir présenter ces trois épisodes dès le mois de septembre 2020.

Affaire… à suivre, donc !



Confiné.e.s…

Vous vous demandez ce que peut bien être la vie d’un artiste confiné ?
La réponse en images…

Nous sommes, comme tout le monde, contraints d’annuler de nombreuses représentations.
Nous sommes tristes.
Nous sommes inquiets.
Nous sommes impatients de vous retrouver !

A bientôt

Prenez soin de vous, Restez chez vous !

A l’Atrium de Tassin, tout va bien !

Nous avons joué Panique chez les Mynus les 14 et 15 février sur la magnifique scène de l’Atrium de Tassin-la-Demi-Lune (69).

Une représentation pour des scolaires, puis une devant une salle comble, à plus de 250 personnes, en tout public !

Puis terminer par une heure avec des enfants ravis de retrouver la Prof Zygote le temps d’un atelier scientifique.

On en veut encore !

On vous prépare une année aux p’tits oignons…

© 2020 Compagnie Colegram

Theme by Anders NorénUp ↑