Compagnie Colegram
Spectacles de théâtre et ateliers à Lyon

Découvrez le travail de la compagnie Colegram, ses ateliers scientifiques, spectacles pour enfants et adultes ainsi que ses pièces de théâtre originales ...et pleins d'autres informations !

Spectacles de rue – Tournée d’été 2024

L’été revient, et avec lui la chaleur. On le sait, c’est propice à faire monter la tension. A dégainer à la moindre incartade. C’est sûr, la carte de France est trop petite pour nos deux spectacles de rue…

Cet été, entre Descendre de Jeanne et Un pour tous, moi d’abord ! BATTLE !

Tournée d'été 2024 avec les dates de nos deux spectacles de rue, Un pour tous, moi d'abord ! et Descendre de Jeanne

Nous avons besoin de témoins pour ces duels endiablés. Saurez-vous relever le défi ? Suivez-nous sur les réseaux sociaux (FB, Insta) et sur les routes !

Les plus perspicaces d’entre vous auront repéré que des confrontations musclées de nos deux spectacles de rue auront lieu dans le nord, à Méaulte, et dans l’ouest, sur l’Île de Ré… sans oublier le Festival d’Aurillac…

10 ans de spectacles !

En 2014, Coline Bouvarel a mis sur pieds la Compagnie Colegram. Cette association a permis de créer et de faire tourner pas moins de 4 créations : des spectacles jeune public, des spectacles tout public, des spectacles scientifiques, des spectacles de rue, des spectacles qui en mettent plein les mirettes, quoi !

Panique chez les Mynus, Retour vers le Labo, Un pour tous, moi d’abord !, Descendre de Jeanne, Affaires d’Histoire(s)

10 ans de spectacles et de rigolades

Elle a permis à de joyeux drilles de mettre leurs cerveaux féconds en ébullition pour faire vivre des histoires rocambolesques, délurées et étonnantes.

C’est une équipe qui s’agrandit sans cesse :

  • Coline, Cécilia, Lucas, Marie-Caroline, Gaël, Fred, Alex, Thibault, Michel, Pierre-Damien, Eloïse, Davy, Marie-Marine…

et qui a vu passer :

  • Florian, Gilles, Karine, Jolan, Thibault, Lucie, Benjamin, Sylvère, Léo, Gwennoline, Lolita, Maître Eric Chatanay, Salomé…

avec des bénévoles fantastiques :

  • Jean, Rolland, Chantal, Benoît, Océane, Aurélien, Rachel, Yonah, Raph, Claire, Rob, Prisca, Ewen, Johan, Swann, Lauriane, Aurélie, Baptiste

La Compagnie Colegram vient de souffler sa 10ème bougie et nous voilà désormais loin de l’âge de raison. Colegram devient un.e ado. Avec ou sans boutons. Avec l’envie d’en découdre. De claquer des portières. De faire des fuck à sa grand-mère. De rouler, rouler, rouler, « hit the road Jack ! »

10 ans soit une décennie à vivre intensément, sur les routes et dans vos salles, les différents spectacles créés.

10 ans d’amour, de partage et de rencontres et votre soutien indéfectible en prime. Plusieurs centaines de représentations, des milliers d’heures de jeu, des milliers de kilomètres d’asphalte sous les roues de notre camion (le 2ème – RIP le 1er), des centaines de festivals…

Et pourtant, chaque représentation a été une aventure unique, un moment de vie que nous gardons précieusement, alors merci à vous.

Spectacle scientifique : un cap, un pic !

L'équipe d'artistes et technique qui fêtent dignement ce cap des 150 dates de ce spectacle scientifique jeune public !

C’est à Vaugneray, au Théâtre du Griffon (où nous avions déjà joué en 2019 Retour vers le Labo, autre spectacle scientifique jeune public) que nous avons joué la 150ème représentation de Panique chez les Mynus, le 21 février 2024. 10 ans… 10 ans ! Eh oui…! Cette première création de la Cie Colegram a bien roulé sa bosse depuis 2014 et fait toujours le bonheur du jeune public.

Vous ne l’avez pas vu et vous ne savez pas de quoi il retourne ? Alors déjà, vous avez des cessions de rattrapage ici, et sinon, voici le pitch :

Le laboratoire des Zygoscientifiques reçoit un étrange message extraterrestre : le Roi Kératine IV, de la planète Mynus, est menacé par un monstre étrange et dangereux. Il appelle à l’aide !
La grande Professeure Zygote et son assistant décident alors de partir à sa rescousse dans leur vaisseau spatial X22.

Un spectacle scientifique qui roule

Quelques chiffres, parce qu’on aime bien calculer des trucs inutiles :

  • 28m² de décor en tissu « home-made »
  • 2 erlenmeyers, 2 béchers, 4 éprouvettes qui tiennent le coup
  • 4 comédiens et comédiennes alternent pour incarner la/le prof Zygote mégalo et l’assistant.e féru de crêpes
  • 4 régisseureuses se relaient pour appuyer sur le Gros Bouton Rouge Qui Clignote
  • 95 lieux nous ont accueillis
  • 1 200 enfants sont montés sur scène pour nous aider dans l’aventure
  • 30 181 personnes ont survécu au crash sur la planète Extramynus
  • 44 Pères Noël ont été sauvés
  • 150 KouptifRazibus ont été shampouinés
  • 352 papillotes ont été mangées

Panique chez les Mynus, c’est un spectacle que nous avons joué dans des écoles, des médiathèques, des salles des fêtes, des théâtres, sur des places publiques, dans des parcs, en stations de ski, dans des granges… Nous avons sillonné la France entière pour essayer de ne pas tout faire exploser, et on a (presque) réussi ! Et hop hop hop ! pas que la France puisqu’on est aussi allés jouer à l’international. Aah la Suisse… ses chocolats, ses fromages, ses cocktails…

Comédiennes décompressant après un spectacle scientifique jeune public

Alors attention. 150 représentations, c’est bien, mais on ne va pas s’arrêter en si bon chemin. En route pour la suite ! Fête de la science, Noël, Chandeleur, Fêtes des Grands-mères…

Et puis on a bien besoin de rigoler par ces temps compliqués. Ça tombe bien : ce spectacle scientifique met les zygomatiques à rude épreuve, autant ceux des enfants qui se bidonnent des pitreries de nos deux scientifiques, que ceux des parents qui se bidonnent des réactions des enfants et de leurs réponses à croquer.

A très vite pour de nouvelles aventures, et n’oubliez pas que :

Quand y a un os, ya les Zygos !

Nouvelles teams pour le spectacle de rue !

Cette année, l’équipe d’Un pour tous, moi d’abord ! s’agrandit. Oui, nous doublons tous les rôles pour être sur tous les fronts du spectacle de rue !
Après une audition à couteaux tirés mais bon-enfant, après deux semaines de répétitions de reprise, après des entrainements d’escrime à bâtons rompus, après une sortie de résidence devant des scolaires emballés, nous voici fin prêts !

Cécilia Schneider (les plus perspicaces d’entre vous auront reconnu l’héroïne de notre autre spectacle de rue Descendre de Jeanne !) et Pierre-Damien Traverso (pas besoin de perspicacité, c’est un ptit nouveau chez Colegram) endossent les costumes des mousquetaires – et autres personnages -, et tirent les rapières de leurs fourreaux d’hiver !

Qui sont ces gens ?

Cécilia Schneider :
Comédienne, escrimeuse, elle incarne avec grâce, talent et perfection les plus grandes figures féminines de notre histoire (cf Jeanne d’Arc dans Descendre de Jeanne) C’est donc tout naturellement qu’elle s’est imposée pour le rôle de… D’Artagnan ! A cheval sur les principes, les horaires et la démocratie, elle s’est aussi attribuée Milady et Hélène, la narratrice. On n’est jamais aussi bien servie que par soi-même.

Un pour tou.te.s, elle d’abord !


Pierre-Damien Traverso :
Comédien aimant les fleurs, à l’aise sur ses guiboles, à roller ou en échasses, il a apprivoisé la gravité. C’est donc tout naturellement qu’il a été recruté pour doubler… euh… comment déjà ? ah oui, Gaël Dubreuil ! Comme ça fait longtemps qu’il ne tient plus le rôle des jeunes premiers, il joue le Cardinal de Richelieu. Son point fort : quand on n’a pas besoin d’avis, il n’est pas là.

Un pour tous, rien pour lui !


Pour les découvrir dans leurs nouveaux rôles, rien de plus simple !

Consultez notre agenda !

Et Descendre de Jeanne, alors ?

C’est Salomé Chabouzy qui reprend le rôle de Coline Bouvarel pour cet été. Pas de doute qu’elle saura incarner Marianne, une Experte, un Hérault, une Avocate, des Guerriers avec BRIO !

Pour la rencontrer cet été, consultez toujours notre agenda !

Fête de la Science dans le Rhône

Cette année encore nous aurons le plaisir de jouer Panique chez les Mynus, notre spectacle scientifique jeune public ! Et nous jouerons à domicile, puisque c’est dans le cadre de Villeurbanne Capitale Française de la Culture que nous sommes programmés. Direction Villeurbanne, donc, et plus précisément au Théâtre Astrée, à la Doua, Fête de la Science dans le Rhône oblige ! Grand Lyon, tiens-toi prêt !

Quand ?

Deux représentations sont prévues coup sur coup le samedi 8 octobre :
– 15h30
– 17h30 (si on n’a rien fait exploser à 15h30…)

Les Zygoscientifiques vont-ils tout faire exploser une fois de plus ?

Le spectacle

Créé en 2014, ce spectacle au rythme enlevé est un habitué de la Fête de la Science, et pour cause ! Il met en scène deux scientifiques survoltés – la Grande Professeure Zygote et son assistant Gaspard Retsat-Outsuit – qui se démènent pour faire avancer la Science (en essayant de ne pas tout faire exploser).

Lorsque le laboratoire de ces Zygoscientifiques reçoit un étrange message extraterrestre, leur sang ne fait qu’un tour ! Le Roi Kératine IV, de la planète Mynus, est menacé par un monstre étrange et dangereux. Il appelle à l’aide !

Fidèles à leur devise : « Quand y a un os, y a les Zygos ! »,
nos deux électrons libres décident alors de partir à sa rescousse
dans leur vaisseau spatial X22.

A partir de 5 ans, Panique chez les Mynus donne la part belle à l’interactivité avec le jeune public. Tout au long de l’histoire, les personnages font appel aux enfants pour les aider dans leur aventure, et pour réaliser en direct des expériences scientifiques aussi drôles que spectaculaires.

Panique chez les Mynus,
un spectacle pour les enfants de 5 à 12 ans (ou plus)
pour découvrir la science en partant à l’aventure dans l’espace !

Entrée gratuite – réservation conseillée sur le site du Théâtre Astrée

Le programme de la Fête de la Science dans le Rhône est dense, consultez-le sur le site officiel !

Festival d’Aurillac – enfin !

Après 2 longues années sans éditions de ce fantastique festival, c’est reparti !

Ce sera en collectif, à l’école Tivoli, au sein de la Cour des Merveilles (pastille 119) que nous aurons le plaisir de présenter nos deux spectacles :

Un pour tous, moi d’abord ! à 15h

et

Descendre de Jeanne à 18h30

Et puis la Cour des Merveilles, c’est une cour avec une programmation qui donne envie d’y passer la journée !